samedi 31 décembre 2011

Le grand plongeon du nouvel an

C'est une tradition populaire dans la plupart des pays occidentaux: le bain de la nouvelle année. Chaque année, ils sont de plus en plus nombreux à braver les températures extrêmes et à plonger pour le nouvel an. Ce petit plouf ne dure que quelques minutes tant la différence de température est difficile à supporter. Mais ce serait, paraît-il, une manière très saine de fêter l'an neuf. Nous avons recueilli les témoignages de plusieurs adeptes de cette pratique, quelques heures avant le grand saut. Lucien (Paris): « Ça a l'air dur comme ça, mais on s'adapte vite une fois qu'on est dedans. » Walter (Scheveningen): « On n'y pense pas trop, on sait qu'on va y passer, c'est la tradition ici. » Pedro (Carcavelos): « Chez nous, c'est presque devenu religieux. » Ce rituel de fin d'année semble convaincre tous ses praticiens. Difficile de trouver des témoignages négatifs de ceux qui l'ont déjà fait. Une seule voix discordante toutefois, Günter, de Berlin: « Ce qui est déplorable, c'est qu'on ne parle jamais de nous! Ces abrutis d'humains qui nagent dans l'eau glacée, ça oui, on en parle! Mais nous, les millions de homards qui vont plonger dans l'eau bouillante, on n'a pas droit à une ligne dans la presse! »

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire