vendredi 30 décembre 2011

Le Belge, personnalité de l'année 2011

Pas de bêtisier ni de rétrospective. Vous en avez eu assez. Célébrons toutefois LA personnalité de l'année: le Belge. Si l'on suit bien la presse, le Belge est cette espèce très versatile qui va "payer la facture en 2012" et qui, "de plus en plus endetté" va également "épargner davantage l'année prochaine". A en croire les journaux, "le Belge achète moins de cadeaux", mais "ne ressent pas la crise pendant les fêtes". Le Belge "craint pour son pouvoir d'achat", mais "dépense toujours plus en vacances" et vient encore d'acquérir une nouvelle "voiture propre". Le Belge est "tolérant et ouvert", mais "a peur de l'étranger". Le Belge se plaint qu'il y a trop de fonctionnaires mais voudrait un meilleur service dans l'administration. Selon une étude, le Belge est "parmi les plus performants", mais "sans vitalité". Le Belge est ce citoyen un peu désabusé qui peut rester sans gouvernement sans broncher pendant plus d'un an, mais se met en grève dès qu'il y en a un! Et puis surtout, surtout, le Belge est doté d'une patience légendaire. Tout petit, on dit au Belge qu'il y aura "bientôt un RER" à Bruxelles. Et trente ans plus tard, il se surprend à raconter la même chose à ses enfants avec une conviction intacte!

1 commentaire :

  1. Et je lève mon verre, pour joindre ma "vox populi" à celle de César qui était un fin connaisseur lui:
    << De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves >>
    Et je ne suis pas Belge... NA!!!

    RépondreSupprimer