jeudi 3 novembre 2011

Et si on faisait tourner la planche à billets ?

Bon, précisons d’emblée : on n’est pas experts en économie. Mais vous savez, on entend parfois cette idée, souvent quand ça va vraiment mal : « Au pire, on pourrait faire tourner la planche à billets ». Bon, concrètement, c’est quoi une planche à billets ? En fait, c’est une grosse machine, avec une planche au milieu et quand tu la fais tourner, y a des billets de banque qui tombent ! Magique. Ben oui, on se casse tous le cul à travailler, alors qu’en fait, y a une machine qui fait des billets ! Bon, bien sûr, il faut éviter de l’utiliser pour un oui pour un non, disent les économistes. Quand on le fait, c’est qu’on admet qu'on a un peu tout foiré. Comme quand tu demandes de l’argent à prêter à un ami le 12 du mois. Ils disent aussi que la planche à billets, ça crée l’inflation ! Les prix augmentent pour rien. Mais bon, si on a la machine qui fait les billets, qu’est-ce qu’on s’en fout que tout augmente ? Si c’est plus cher, y a qu'à en refaire ! Sont cons parfois, les économistes. En conclusion : là, on est suffisamment dans la merde. On a qu’à se relayer pour faire tourner la planche pendant six mois non stop. Fini la crise, fini la dette, fini la pauvreté, fini la faim dans le monde. Et comme ça, Papandréou pourra enfin « s’asseoir sur son référendum ».

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire