dimanche 2 octobre 2011

Un loyer dans le c...

Après "Une brique dans le ventre", voici "Un loyer dans le cul". Pensionnés lésés, travailleurs pauvres, génération "1000 euros": de plus en plus de personnes n'ont plus les moyens d'acquérir leur logement et doivent partager leur nid avec des colocataires. Idées déco.
13lignes: Je vois que vous avez mis un paravent au milieu du living. Décoration ou nécessité?
Johan, 29 ans: Il manque 2 chambres dans l'appartement pour loger à 4 dans ce 70 m2. Gisèle et Robert ont donc accepté de dormir dans le living, qu'on a aménagé en double chambre. Les couleurs vives du paravent rappellent l'idée de vie et de partage.
13lignes: Mmmmh! Pas mal! Tiens il n'y a pas de frigo, comment faites-vous pour cuisiner?
Johan: On l'a mis à la cave, car Gisèle devait dormir la tête juste à côté du moteur. Trop bruyant. On partage le frigo: une tablette chacun. Le bac est réservé aux canettes de Robert, une compensation pour le fait qu'il ne peut pas dormir quand on regarde la télé.
13lignes: Belle harmonie! La semaine prochaine, nous verrons comment vivre en sécurité, malgré tout, dans un logement qui n'est plus aux normes!

1 commentaire :

  1. Je cherche actuellement a déménager, je suis allé voir un studio sur Gembloux, 530€ pour un 50 M²(ce qui au vues des loyers actuels n'est pas si cher que ça), la première chose que m'a demandé la dame de l'agence c'est de justifier au moins 3 fois le loyer en salaire, soit 1590€ mensuel.
    Je lui ai aussitôt demandé ou et comment pouvait se loger un chômeur isolé avec ses 1000€

    Je pense que la collocation a ses plus beaux jour devant elle

    RépondreSupprimer