lundi 24 octobre 2011

Comment ne plus entendre parler de Tintin ?

Vous êtes nombreux à nous écrire ces derniers jours pour nous poser la question. L’avantage avec les albums cartonnés, c’est qu’on pouvait les ranger dans l’armoire une fois lus. Mais avec l’arrivée spielberguienne de Tintin au cinéma et la machine marketing qui l’entoure, beaucoup d’entre vous se demandent comment y échapper. Billets à gratter, émissions spéciales, timbres postaux, Thalys, Peugeot, Total, pub intempestive à la télévision, sur Internet, etc. On bouffe désormais du Tintin dès le petit déjeuner. Voici quelques trucs pour en sortir. Quitter le pays peut être une solution, mais il faut bien choisir sa destination. Tintin est présent dans tout le monde dit « développé ». Il reste probablement quelques peuplades vierges de toute tintinisation, mais il faut bien vous renseigner avant de partir. Vous pouvez aussi rester à la maison, éteindre tous les appareils électriques, calfeutrer vos portes et fenêtres et ne plus relever votre courrier. Mais c’est difficile à tenir socialement. Enfin, il est désormais possible de se payer un voyage dans l’espace. Cela coûte très cher, mais c’est radical. Assurez-vous toutefois que la fusée n’est pas rouge et blanche…

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire