lundi 19 septembre 2011

A quoi sert la journée sans voiture?

Chaque année, le débat qui entoure la journée sans voiture revient, avec toujours plus de points de vue différents. Il y a ceux qui veulent l'organiser chaque semaine, une fois par mois, etc. Il y a ceux qui n'en veulent plus du tout. Il y a ceux qui veulent moins de voitures toute l'année plutôt qu'aucune un dimanche par an. Il y a aussi les habitués du vélo qui connaissent le code de la route, mais ne sortent pas ce jour-là, par peur de l'accident. Il y a ceux qui font des grands discours sur la mobilité durable et sortent leur bicyclette toute neuve quelques heures. Pour ensuite remonter, dès le lundi, et pour les 364 jours qui suivent, dans leur Audi A3 2.0 TDI acquise auprès du célèbre concessionnaire à prix réduits, KBC AutoLease. Et puis, il y a les journalistes, les représentants, les porte-parole qui entretiennent ce débat permanent: pour ou contre la journée sans voiture? D'un point de vue purement treizelignesque, les choses sont assez simples: si le but de l'opération est de profiter d'une journée calme, sans bruit, sans pollution, avec du temps pour réfléchir à la mobilité douce et durable; au lieu de nous empêcher de circuler un dimanche, pourquoi ne pas simplement nous donner, à tous, congé le lundi?

1 commentaire :

  1. D'accord avec toi.
    Mais je milite aussi pour des journées sans tronçonneuses, sans marteaux-piqueurs, sans moteur du tout. Voilà.
    :-)

    RépondreSupprimer