jeudi 22 septembre 2011

« On n’est pas rentré »

Est-ce que quelqu’un a déjà critiqué cette émission sans retenue ou bien c’est encore 13 lignes qui doit se taper le sale boulot ? Bon, d’accord, il faut reconnaître que le défi de relancer un talk humoristique de fin d’après-midi, après la disparition du Jeu des Dictionnaires, n’est pas aisé. Mais tout de même, le concept est étrange. Avant, on avait une émission avec un jeu, qui était un prétexte à la chronique ou au commentaire humoristique. Comme les Grosses Têtes, ou entre deux blagues, il y a quand même les questions des auditeurs. Mais ici, on dirait qu’on a enlevé les prétextes pour ne laisser que les chroniques et les blagues. Il faut donc être bon car il n’y a plus que ça. Et c’est là que ça se complique. Pourquoi demander à des dessinateurs d’expliquer leurs dessins à la radio ? C’est une émission pour aveugles ? Et pourquoi un caricaturiste doit-il devenir tout d’un coup chroniqueur ? On a testé l’émission plusieurs fois. Non seulement, on ne rit pas beaucoup, mais le pire, c’est que même les participants de l’émission n’arrivent pas toujours à se faire rire entre eux ! Cela donne des silences et des blancs un peu gênés, suivi d’un « Bon… autre chose ? ». Sans parler du créneau, qui suppose que tout le monde finit le boulot à 16h. Bref, c’est pas qu’on n’est pas rentré, c’est qu’on est mal parti.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire