lundi 5 septembre 2011

Exclusif: un platane de l'avenue du port s'exprime

Il vit peut-être ses dernières heures. Les travaux controversés doivent débuter d'un moment à l'autre. 13lignes a pu rencontrer un platane de l'avenue du Port. Entretien exclusif.
13lignes: On ne parle plus que de vous à Bruxelles. Quel est votre état d'esprit?
Platane: On en a marre. On est épuisé de ces discussions et de ces revirements permanents. Franchement, on n'y croit plus. Qu'on en finisse!
13lignes: Ah bon? Vous préférez mourir?
Platane: Ben oui, on a assez discuté. Qu'on amène les tronçonneuses et qu'on mette un terme à cette zizanie!
13lignes: A ce point-là?
Platane: Oh vous savez, c'est pas le paradis ici. On voit que vous n'avez jamais passé la nuit avenue du port. C'est lugubre. Et en plus, pas moyen de dormir avec ces pavés de merde. Dès qu'un camion passe, tout le monde est secoué. Non franchement, y a pas que du mauvais dans ce projet!
13lignes: Mais c'est suicidaire!
Platane: Oh, ça va, vous allez pas faire votre sensiblerie écolo avec moi! On coupe et on n'en parle plus. Vous savez, beaucoup de mes collègues ici rêvent de finir dans un tiroir de commode chez un couple de pensionnés à la campagne!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire