lundi 1 août 2011

Pourquoi on ne nous dit jamais rien?

Par définition, un journaliste est quelqu'un qui ne sait rien. Il se met à la place du citoyen qui a envie de savoir et fait des recherches auprès de ceux qui savent, avant de restituer. Les meilleurs journalistes télé ont d'ailleurs souvent l'air étonné, comme Pascal Vrebos, l'animateur du débat Controverse: « Ah bon? Non? C'est vrai, ça? C'est énorme ce que vous dites! ». En général, le journaliste qui ne sait pas contacte les portes-paroles ou les attachés de presse. Soit d'autres personnes qui ne savent rien. Les communicateurs sont des messagers, ils ne font que rechercher l'information auprès de ceux qui savent, pour ensuite la restituer. Parfois, on s'adresse directement au big boss, au directeur général, au ministre. Mais les hauts dirigeants sont souvent des gens qui ont cessé de s'attarder aux détails. S'ils étaient restés le nez plongé dans les dossiers, jamais ils n'auraient pu monter si haut dans la hiérarchie. Ils ne savent donc pas grand-chose non plus et font confiance à leurs subordonnés pour se tenir informés. Le problème, c'est que tous ces gens qui ne savent rien passent souvent au J.T., ce qui explique pourquoi regarder la télé n'est pas toujours très instructif.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire