vendredi 26 août 2011

"Les lieux publics" (G. Brassens chante pour la bourgmestre d'Alost)

Les gens qui voient de travers
Pensent que les belles pierres
En haut de la Navarre
Sont faites pour les impuissants ou les gens pas marrants
Mais c'est une absurdité
Car à la vérité
Elles sont là, c'est notoire
Pour accueillir quelque temps les ébats croustillants

Les mandataires qui s'culbutent dans les lieux publics
Lieux publics, lieux publics
En s'foutant pas mal du r'gard oblique
Des voyeurs du Net...
Les mandataires qui s'culbutent dans les lieux publics
Lieux publics, lieux publics
En cougnant sur les tours ibériques
Ont des p'tites gueules bien sympathiques!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire