jeudi 28 juillet 2011

Inculpation dans le milieu du téléphone: les victimes témoignent

La nouvelle vient de tomber. Le patron du premier opérateur historique de télécommunications aurait été inculpé. Sous réserve de confirmation par de vrais journalistes et dans le respect de la présomption d'innocence, 13lignes a mené sa propre enquête. Et déjà, les langues se délient. Plusieurs victimes, souvent des personnes âgées, témoignent. Gisèle, 92 ans, de Braine-l'Alleud: « Il est venu personnellement sonner chez moi. Je l'ai reconnu malgré son déguisement. Il m'a proposé le service Confort-Premium-Plus. Mais il m'avait bien dit que c'était gratuit les six premiers mois! Cela fait plusieurs années maintenant que je me bats avec le service facturation pour rompre le contrat que je n'ai jamais signé! »
Charles, 76 ans, de Libin: « La première fois qu'ils ont dit qu'ils installeraient l'Internet, c'était en 1998. Depuis, après de nombreuses visites de technicien et plusieurs ouvertures du trottoir devant chez moi, je suis toujours obligé de me connecter sur le réseau du voisin. » Gilbert, 78 ans, de Hal: « Quand ils m'ont demandé quelles étaient mes habitudes de consommation pour déterminer mon forfait, j'aurais du me méfier..."

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire