jeudi 28 juillet 2011

De l'origine du monde au nirvana

C'est le buzz de la semaine. Facebook a censuré, pendant quelques heures, l'image du célèbre album de Nirvana, « Nevermind » dont la pochette montre un bébé nu, au pénis visible, poursuivant un billet de banque dans une piscine fortement chlorée. A l'occasion de ses vingt ans, le célèbre CD du groupe mythique ressort en version de luxe remasterisée à tirage limité. Franchement, ils ont été frileux sur ce coup-là. Pour soutenir l'opération commerciale, ils auraient pu aller un peu plus loin et refaire la même photo avec le même modèle. Spencer Elden a aujourd'hui 20 ans et est probablement mieux équipé qu'à l'époque. On a envie de dire au producteur: « Petit zizi, va! ». Mais bon, grâce à Facebook qui refuse toute nudité sur les photos, le buzz a quand même fonctionné. Facebook avait déjà commis pareille censure avec « L'origine du monde », de Gustave Courbet (pour les incultes: c'est le truc avec une chatte en gros plan). Un tableau qui représente d'où viennent les bébés, là où la pochette de Nirvana montrent vers quoi ils se dirigent ensuite: le fric, le nirvana. Soit, nevermind! L'image a été supprimée, puis est réapparue. C'est sûrement encore un coup de Copiepresse...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire