dimanche 17 juillet 2011

Chers enfants africains,

Nous avons bien vu le reportage sur la terrible sécheresse qui touche l'est de votre continent. Et quand on voit ces camps de réfugiés où vous êtes des centaines de milliers entassés, en train de mourir de faim dans les bras de vos mères malades, cela fait froid dans le dos! Nous sommes de tout cœur avec vous. A la vue de ces images, on a évidemment envie de réagir, de se révolter et de vous aider par tous les moyens possibles! Mais bon, vous devez aussi comprendre que nous-mêmes avons pas mal de problèmes à régler. Tenez, par exemple, est-ce que vous connaissez l'arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde? Est-ce que vous vous rendez compte que les chèques-services ne seront peut-être bientôt plus déductibles fiscalement? Et est-ce que vous savez depuis combien de temps on n'a pas de gouvernement? Non, bien sûr! Cela ne vous intéresse pas! Et on vous voit d'ici, avec vos petits sourires en coin et vos mouchettes collées sur le front, pensant que toutes ces questions sont bien futiles... Peut-être. Mais ce sont nos problèmes à nous, comme vous avez les vôtres! On va s'en occuper et ensuite, on reviendra vers vous, promis! Mais d'abord, place aux vacances!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire