mardi 3 mai 2011

Yes we kill

En exclusivité, nous avons pu obtenir, un an et demi à l'avance, un extrait du dernier débat électoral opposant Barack Obama et son challenger à l'élection présidentielle de 2012:
Challenger: Monsieur Obama, l'emploi est toujours affaibli aux Etats-Unis, vous n'avez pas redressé le pays après la crise...
Obama: Oui, mais j'ai tué le méchant!
Challenger: Vous avez dépensé des millions dans les soins de santé, mais cela n'a pas amélioré la situation sociale des américains...
Obama: Je sais, mais bon... j'ai tué le méchant.
Challenger: Au niveau de la sécurité, vous avez été plus laxiste que vos prédécesseurs...
Obama: Oui mais enfin, j'ai quand même tué le méchant!
Challenger: On attendait de vous des grandes réformes, on attend toujours...
Obama: C'est vrai, mais vous savez, les Américains ne comprennent pas grand'chose à tout cela. Ce qui compte, c'est de tuer le méchant!

1 commentaire :

  1. S'agit-il de Justice ou simplement de vengeance? s'interroge Jean Claude Matgen dans la Libre Belgique du 3 mai 2011. Et il détaille... Un Etat peut mener une opération sur le territoire d'un autre s'il a son accord. Et sous certaines réserves... Mais l'un des professeurs de droit international rappelle surtout : Justice n'a été faite que lorsqu'un juge a statué... ce qui n'a manifestement pas été le cas ici.

    "Je me demande si nous n'avons pas fait plus de mal que de bien en en faisant un martyr pour les extrémistes. Une exécution sommaire comme celle-là viole nos principes constitutionnels. Je ne suis pas pas d'accord avec le président quand il dit que justice a été faite. Tuer quelqu'un sans procès n'est pas rendre la justice."
    Une mère ayant perdu son fils à Ground Zero.

    Le corps de Ben Laden jeté à la mer ... et après !?!

    RépondreSupprimer