samedi 12 mars 2011

Un séisme en Belgique?

C'est embêtant ce séisme au Japon. C'est évidemment terrible pour les victimes, avant tout. Mais ce qui est gênant, c'est qu'on ne parle plus que de cela. Existe-t-il un terme pour définir ce phénomène médiatique? En un coup, tous les journaux se concentrent sur un seul sujet, pendant une période plus ou moins longue, au point d'en oublier tout le reste. Les autres informations sont reléguées aux brèves et aux dernières pages, ou sont carrément exclues de l'actualité. En fait, c'est le moment idéal pour faire quelque chose d'important en toute discrétion, car l'attention est focalisée sur un seul événement majeur. C'est un peu comme lors des grands événements sportifs ou lorsqu'il y a des manifestations sensibles. Toutes les forces de police sont réquisitionnées au même endroit. C'est à ce moment-là qu'il faut arracher un sac, piquer une bagnole ou cambrioler un appartement dans un autre quartier! Peut-être qu'à l'heure où vous lisez ces 13 lignes, derrière les nuages radioactifs du Japon, de grandes choses sont en train de se produire ailleurs, dans le plus grand secret. Si ça se trouve, on est peut-être en train de former un gouvernement en Belgique...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire