jeudi 10 mars 2011

Lettre à Adriana

« Chère Adriana, cela fait des années que j'attendais ce moment. Je n'y croyais plus. Tu sais, ma vie n'a pas toujours été facile. Il y a eu beaucoup de privations. Et quelque part, cette situation m'arrangeait. Tu n'étais pas libre. Tu t'affichais dans un couple heureux. C'était mieux comme ça, je n'étais pas tenté. J'avais fini par fermer la porte à toute éventualité d'une relation entre nous. Mais là, je ne peux plus résister. Cela fait trop longtemps que je me mens à moi-même. Quand j'ai appris que tu étais célibataire, je me suis dit 'Mon heure est venue'. Je vais devoir renier pas mal d'engagements et de convictions passées. Mais je suis arrivé au stade où l'on accepte enfin de laisser s'exprimer ses passions et ses désirs. Alors voilà, quand j'ai su que tu avais rompu, je me suis immédiatement rendu disponible et j'ai tiré un trait sur ma vie antérieure. Je l'ai annoncé publiquement quelques heures après: je prends ma retraite et mets fin à mes activités. De toute façon, je fais cela depuis des années et ça n'a jamais servi à rien. Alors voilà, je suis à toi Adriana. Je viens te chercher quand tu veux, je crois que je vais m'acheter une nouvelle voiture. A bientôt. Signé: Le Dalaï Lama »

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire