mardi 8 mars 2011

Journée mondiale… de quoi déjà ?

Aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale de la Femme. Avec un grand J, un grand M et un grand F. Ce sera une belle journée. Pour toutes les femmes. Surtout celles qui ne savent pas lire, n’écoutent pas la radio, ou sont exploitées à tous les égards, les bienheureuses, elles n’en sauront rien. Car n’y allons pas par quatre chemins, les journées mondiales en tous genres ont le pervers petit effet de rendre asympathique ce qui est censé être encensé, véritables machines d’insensibilisation à la sensibilisation. Mais pourtant, cela part d’un bon sentiment de dédier une journée à la femme (8 mars), à la francophonie (20 mars) ou à l’eau (22 mars), alors pourquoi le moulin tourne-t-il à rebrousse-pales ? La faute peut-être à la journée mondiale du rein (11 mars), la journée mondiale de l’audition (11 mars aussi), la journée nationale du sommeil (18 mars), la journée internationale sans viande (20 mars), la journée mondiale de la météorologie (23 mars), la journée nationale de la courtoisie au volant (24 mars), la journée de la procrastination – tendance à tout remettre au lendemain - (25 mars)… Tiens, à ce propos, à quand la journée annuelle (ou l’année quotidienne) sans gouvernement? A demain? (LV - auteure invitée)

1 commentaire :