jeudi 17 mars 2011

Envoyés spéciaux

De plus en plus, la presse fait appel à des quidams pour relater leur expérience de certains événements de l'actualité. On le voit beaucoup avec le drame du Japon. Des étudiants en stage ou des travailleurs expatriés témoignent par écrit ou face à une webcam de leur vécu personnel de la situation sur place. Ce qui est étonnant, c'est que la participation de témoins “lambda” n'est pas utilisée pour tous les sujets de l'actualité. Afin de tester le concept, nous avons recueilli le témoignage d'un passant qui se trouvait hier dans les alentours du Palais de Laeken. Voici ce qu'il nous rapporte: “C'était étrange. Cela faisait quelques temps que plus aucune voiture ne s'était arrêtée à hauteur de l'entrée du palais. Et puis, tout d'un coup, une berline noire s'est approchée de la grille. Il y avait quelques journalistes, sans plus. Une demi-heure plus tard, la même voiture est ressortie, sans vraiment s'arrêter. D'après ce qu'on m'a raconté, un type à lunettes aurait déposé un document. J'ai regardé la télévision le soir. On a à peine évoqué le sujet! Quelques secondes, à la fin du JT. Il se trame quelque chose ici, pourtant! Il faut en parler! Il faut qu'on sache! Il ne faut pas que l'histoire se répète!".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire