samedi 26 février 2011

Reklame

Il y a deux grandes tendances actuellement dans la publicité à la télévision. Premièrement: l'utilisation de la parole des enfants comme argument de vente. Cela fait des années qu'on les fait parler dans les pubs pour des produits qui les concernent (jouets, friandises, etc.) Mais désormais, ils interviennent sur tout le marché. A la télé, ce sont eux qui choisissent les voitures, les cuisines équipées, les vérandas... Et bientôt, pourquoi pas, la marque du Whisky du père: « Mon papa il est plus gentil quand il boit William Lawson! ». L'autre grande tendance, ce sont les slogans allemands non-traduits. Afin d'insister sur la légendaire fiabilité germanique, des marques d'outre-Rhin choisissent délibérément la langue allemande pour vanter leurs produits. En s'arrangeant bien sûr pour que le texte soit facile à comprendre. On citera Volkswagen (« Das auto ») ou AEG (« Perfekt in form und funktion »). Le risque, c'est évidemment que les deux courants finissent par se rejoindre. Car imaginer un petit blondinet de 4 ans et demi dire « La merzédes, c'est la foiture qu'il fout faut! », cela commence à faire peur. On en viendrait à regretter la mère Denis.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire