mercredi 2 février 2011

Référendum à la belge

Face aux désaccords persistants sur la réforme institutionnelle, l’idée d’une consultation populaire pour sortir de la crise fait son chemin dans les rangs politiques. Un éventuel référendum ne serait toutefois pas aisé à organiser, vu la complexité du sujet pour le citoyen lambda et la difficulté de se mettre d’accord sur la formulation des questions. Mais on n’en est même pas là, car sur l’idée même de consulter la population, il y a déjà un désaccord. Tous les partis n'y sont pas favorables. Si rien n’évolue, on pense donc d'abord organiser un premier référendum pour demander au citoyen : « Etes-vous favorable à l’organisation d’un référendum sur la réforme de l’état ? ». Mais déjà, des voix s’élèvent: Peut-on raisonnablement interroger la population sur la façon dont elle souhaite être consultée ? Certains constitutionnalistes songent donc à un référendum préalable à ce référendum sur la consultation, dont la question serait « Etes-vous d’accord de décider vous-même, via une consultation populaire, si un référendum sur la réforme de l’état est souhaitable ? ». Mais cette solution pose question... Etc. Etc. 

1 commentaire :

  1. A mon avis, le seul referendum pertinent serait la consultation des habitants de BHV (et eux seuls)pour savoir dans quelle région ils veulent habiter. Pour le surplus, de nouvelles élections après information des citoyens sur les acquis et concessions réciproques déjà engrangés seraient suffisamment parlantes.

    RépondreSupprimer