vendredi 28 janvier 2011

Moubarak en cherche une nouvelle

La rumeur circulait depuis quelques heures: le président d'Egypte, Hosni Moubarak, aurait pris un avion en direction de la Belgique afin de fuir son pays. Nos équipes se sont donc rendues immédiatement à l'aéroport de Bruxelles-National, où nous avons pu interviewer le président en fuite qui venait d'atterrir, en exclusivité pour 13lignes:
13lignes: Monsieur Moubarak, pourquoi êtes-vous en fuite?
Moubarak: Mon pays est devenu invivable. Il fait beau, c'est vrai. Mais au niveau des infrastructures, c'est n'importe quoi. Tenez, par exemple, j'essaye d'aller sur Facebook depuis trois jours. Pas moyen! Twitter, pareil! Et ce matin, c'était carrément tout le réseau Internet qui était « down ». J'ai donc décidé de m'installer dans un autre pays.
13lignes: Pourquoi avoir choisi la Belgique?
Moubarak: Je dors très mal en ce moment et je suis sensible au bruit. Avec toutes ces manifestations antigouvernementales, je cherchais un peu de calme. En Belgique, je suis sûr qu'il n'y aura jamais de protestation contre le gouvernement, vu que vous n'en n'avez pas!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire