mardi 25 janvier 2011

Les Flamands potentiels

Selon un sondage, 44% de Bruxellois, 35% de Wallons et 21% de Flamands ont participé à la manifestation “Shame”. Ce qui fait dire à certains au nord du pays, qu'il n'y avait “que” 21% de Flamands, soit une participation très faible proportionnellement. Un beau cas d'école pour montrer comment on peut faire parler les sondages. Portons, par exemple, un regard “à la belge” sur ces chiffres: Il est normal que la majorité était bruxelloise! Pour déplacer un Wallon ou un Flamand vers la capitale en train SCNB, un dimanche de janvier froid et humide, avec un ciel gris menaçant, quand les magasins sont fermés, il faut être fort! Si on isole les plus motivés qui ont consenti à cet effort majeur, les écarts (35%/21%) sont plus ténus! Mais surtout, imaginons la Belgique de demain, celle-là même prônée par ceux qui disent qu'il y avait peu de Flamands. Les allocations familiales sont scindées. Les Bruxellois peuvent choisir à quelle communauté ils appartiennent. Dans ce pays-là, un Bruxellois est toujours un Flamand potentiel! En fait, il y a eu 65% de Flamands à Bruxelles ce dimanche (44+21). Et encore: Rudy Aernoudt, qui habite en Wallonie, n'est pas venu...

1 commentaire :

  1. Envie de participer à la première note de réforme citoyenne et collaborative ???

    >>> http://cumsensu.blogspot.com/2011/01/voici-le-premiere-note-de-reforme-de.html

    RépondreSupprimer