dimanche 23 janvier 2011

Le chansonnier institutionnel

Suite au succès des pastiches  « Alors on campe » et « Ne me splitte pas », inspirés du mouvement d'indignation des citoyens belges, on a pensé modifier le concept de 13lignes pour en faire une série des plus grandes chansons françaises réécrites à la sauce « institutionnelle ». Imaginez Gainsbourg: « J'suis démineur, rue de la Loi, le gars qu'on croise et qu'on ne regarde pas... Y a pas de soleil au ministère, etc. », Joe Dassin: « On scindera... Ou tu voudras quand tu voudras... Et l'on transférera encore... l'emploi et la mer du Nord  », Georges Brassens: « Les politiques qui se disputent sur le droit public, Droit public, droit public, En se disant des petites phrases pathétiques, Ont des gueules pas très sympathiques! », Michel Fugain: « Attention Mesdames et Messieurs, dans un instant on va négocier! », Hugues Aufray: « Dis moi, Belgique, les années ont passé, pourquoi n'as-tu jamais pensé à te réformer? », Léo Ferré: « Avec le temps, avec le temps va tout s'en va, On oublie les clivages, de la rue de la Loi » Bref, on le voit bien: cela pourrait durer des mois, « des mois, des mois, des mois », mais ça justement, c'est ce que les gens ne veulent plus!

1 commentaire :