lundi 31 janvier 2011

Comment faire un bon buzz en 13 lignes?

Ratisser large: Pour un buzz à grande échelle, il faut un sujet généraliste et consensuel, qui touche affectivement la plus grande partie de la population (la crise, l'amour, l'argent,...)
Etre sexy: Une petite allusion au sexe, même lointaine, augmente toujours le succès d'un buzz (“l'inflation” de Dati)
Coller à l'actu: Un bon buzz est souvent lié à l'actualité ou à l'air du temps (une image truquée de la chute du mur de Berlin aura peu d'impact en janvier 2011, mais bien plus en novembre 2009...)
Chercher l'erreur: Les meilleurs buzzs sont basés sur un lapsus, une erreur, un acte manqué, simulé ou non (le doigt de Laurette)
Faire court: Les vidéos qui buzzent ne dépassent généralement pas une minute. Idem pour les textes: leur succès est inversement proportionnel à leur longueur (y en a qui bossent, merde!)
Etre visuel: un type qui passe sous un train fera un plus grand buzz qu'un mot d'esprit sur une actualité locale ou un pastiche d'une thèse de doctorat en biologie.
Pas trop de sang: dans l'exemple précédent, s'assurer toutefois qu'il n'y a pas trop de sang à l'image. Il y a un seuil où les gens n'osent plus partager, de peur d'afficher leur voyeurisme primaire.
Attention à la langue: Pour éviter la barrière des traductions, les gros buzzeurs emploient généralement une langue universelle, comme le latin (“Fabula acta est”)
Impliquer un "people": Quand Gilbert Peeters et Daniel Meunier ont appelé à ne plus se raser, ils n'ont pas été suivis du tout!
Etre facile à raconter: Que le buzz soit un geste, une vidéo, une photo ou une déclaration, il faut qu'on puisse le résumer simplement en trois ou quatre mots. (“T'as vu? Sarkozy était bourré au G8!”) 
Etre unique et novateur: “Un avion s'est écrasé sur la tour du midi...” / “Pff, c'est tellement has been!” 
Utiliser les nouveaux médias: “J'ai envoyé un fax avec une déclaration choc, mais curieusement personne ne l'a repris...” 
Etre polémique mais pas trop: “Les gens ne semblent pas comprendre ma blague sur l'Islam...”

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire