lundi 31 janvier 2011

Cinq minutes de hasard politique

Ca y est! On a la solution à tous les problèmes institutionnels. Mais pourquoi n'y a-t-on pas pensé plus tôt? C'est tellement simple, tellement évident, à portée de main... Que fait-on quand on n'arrive pas à se mettre d'accord? Quand on ne sait plus décider? Hein? Bon sang! Mais c'est bien sûr: on joue à pile ou face! En cinq minutes de hasard politique, on réforme la Belgique avec une pièce de monnaie! Faut-il scinder BHV? Pile ou face! Faut-il communautariser les soins de santé? Pile ou face! Faut-il nommer les bourgmestres? Pile ou face! Elargir Bruxelles? Pile ou face! Régionaliser le code de la route? Pile ou face! Hop! Hop! Hop! On se dépêche! Dans cinq minutes, tout est réglé! Et personne ne passera pour un traître ou pour un mauvais négociateur. A la sortie du Sénat, il suffira de dire « On a eu du bol au début mais pas sur tout » ou bien « C'est la chance, que voulez-vous... ». Un seul responsable: le hasard. Après tout, on tire bien au sort les numéros des listes pour les élections. Alors pourquoi pas? Vous imaginez? Réformer la Belgique à pile ou face! En cinq minutes! Et tout cela avec l'accord du Roi! Ben oui, il est sur toutes les pièces...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire