lundi 8 novembre 2010

Accommodements déraisonnables

Au terme d'un débat sur la multiculturalité, des recommandations ont été faites pour mieux tenir compte des différentes pratiques religieuses. Parmi elles, une proposition très concrète: l'adaptation du calendrier des congés aux différents cultes. Ca tombe bien car je viens justement de me débaptiser suite à l'affaire des prêtres amnésiques. Je suis donc libre de choisir le culte qui me plaira. Et j'ai choisi de rejoindre l'Eglise du Chiffre Sacré. C'est une religion peu connue et très locale, mais je me reconnais totalement dans ses préceptes. Selon ce mouvement, seul le Chiffre est sacré et doit, dans toutes ses combinaisons, être vénéré. Par exemple, chaque premier jour du mois, on fête la force du Chiffre 1. Le 2, c'est la dualité mystique du Chiffre 2 qui est célébrée. On fête le 3 pour ses formes arrondies et le 11 pour son mystérieux parallélisme, etc. En fait, chaque jour de l'année est un jour de fête où toute activité professionnelle est bannie. Par contre, il n'y a pas de jeûne particulier à observer: on peut manger, boire, se reproduire, et même allumer une lampe ou prendre l'avion! Pour l'instant, nous sommes peu de fidèles en Belgique, mais l'inscription est gratuite!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire