mardi 19 octobre 2010

Putain, putain

Ça y est, il fait froid. La saison des festivals est terminée. Il y en a de plus en plus chaque année. Et il y a de plus en plus de groupes de musique. Ce que j'aime avec les "groupes de musique qui passent dans les festivals", c'est la créativité déployée pour leur trouver un nom. J'aimerais bien être "inventeur de nom de groupes de musique qui passent dans les festivals". Ça doit être passionnant. Par exemple, je lancerais les « Chaussettes volées », un groupe de chansons à textes, un peu rock'n'roll, mais pas trop. Ou bien les « fighting fantasies »: un peu plus trash, avec une petite touche romantique et des textes en anglais dont on ne comprend rien. Et enfin les "XG32 Mothers", un groupe d'adolescents « geeks ». Avant il n'y avait que des grands festivals, généralistes. Puis il y a eu des festivals thématiques (chanson française, musique du monde, etc.). Maintenant, il y a des festivals ultra-thématiques. Par exemple, lundi prochain, je vais dans un festival ultra-thématique, avec uniquement des chanteurs ostendais qui vivent à Bruxelles, chantent en français et s'appellent Arno. C'est très spécialisé, et putain, putain, ça va être vachement bien.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire