lundi 9 août 2010

Avant et après

Je viens de lire une critique très enthousiaste du film « Inception », qui se termine par cette phrase: « Il y aura un avant et un après Inception ». Sans doute veut-on dire par là que le film a dépassé certains formats narratifs, qu'il marquera son époque, comme on dit "Il y aura un avant et un après le 11 septembre". Mais en soi, on peut dire la même chose d'à peu près tous les événements de la vie quotidienne. Par exemple, ce soir, je suis allé dîner en ville. On peut dire qu'il y a un avant et un après cette soirée. Là, je viens de garer ma voiture. Il y a un avant et un après le parking. Et sans être présomptueux, on peut dire qu'il y aura un avant et un après la lecture de ce billet. Prendre une douche, faire ses courses, se moucher, remplacer les piles de la télécommande... Je cherche, mais je ne trouve pas d'exception. Il y a toujours un avant et un après. Sauf, bien sûr, à imaginer qu'on invente un jour une machine à voyager dans le temps. Ce jour-là, on aura pourtant bien besoin d'employer des mots forts pour décrire l'importance de cette découverte. Mais il n'y aura plus d'avant ni d'après. Il faudra trouver un "pendant" à cette expression.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire