lundi 23 août 2010

Arrêter de fumer en 13 lignes

En 2010, grâce aux réseaux sociaux sur Internet, nous partageons une part de notre vie privée avec nos contacts proches ou éloignés. La rapidité d'échange de l'information peut nous exposer aussi très vite à d'illustres inconnus. Il y a des risques. Mais il y a aussi des opportunités. Ce soir, j'ai arrêté de fumer. Comme des milliers d'hommes et de femmes qui ont pris la même décision, je vais connaître dès demain des moments difficiles. La période de sevrage est délicate. Le stress, l'odeur, l'habitude et les centaines de produits toxiques répertoriés dans une cigarette: tout est fait pour que vous repreniez. Mais en annonçant ma décision au monde entier, la pression sociale est potentiellement énorme. Le soutien aussi. Je vous invite donc à diffuser ce texte autant que possible, par tous les moyens que le web offre aujourd'hui, afin d'afficher ma volonté à des millions de personnes. Une traduction en anglais est déjà prévue. Je m'appelle "Hugo P". Et ce qu'Allen Carr, le leader mondial du sevrage tabagique, a fait en 250 pages, je peux le faire en 13 lignes. Et toc! (Attention: la méthode en "13 lignes" ne fonctionne pas pour la dépendance à la cocaïne).

3 commentaires :

  1. Lire le commentaire du 25/08/2010 sur Unairneuf.org, de l'opportunité de jeter une bouteille à la mer...
    http://www.unairneuf.org/2010/08/arreter-de-fumer-en-13-lignes.html.html

    RépondreSupprimer
  2. [...] de suivre l’exemple de Hugo P.Le deal est simple : comme le bloggeur, vous écrivez un texte qui annonce votre décision d’arrêter de fumer puis vous demandez à vos amis de Facebook ou à vos followers de Twitter de diffuser [...]

    RépondreSupprimer
  3. à quand un 'recommencer à fumer en 13 lignes ?'

    RépondreSupprimer