mercredi 28 juillet 2010

Conduire en téléphonant

Une étude récente indique que malgré l'interdiction légale et les nombreuses campagnes de sensibilisation, deux automobilistes sur trois conduisent en téléphonant. L'occasion de rappeler à toutes les personnes qui disposent d'un téléphone mobile que ce comportement est à proscrire. D'abord pour des raisons de politesse envers votre interlocuteur au bout du fil, en particulier pour les conducteurs qui ont l'injure facile sur la route. Une conversation interrompue fréquemment par des « connard! », « putain, ce con m'a doublé devant un passage pour piéton » ou encore « toi, tu dégages, j'ai priorité », n'est pas des plus agréables. Téléphoner au volant, c'est aussi prendre le risque de devoir être coupé subitement à tout moment: « Tu m'entends? Y a les flics juste à côté, j'ai lâché mon GSM, on se rappelle! ». Et puis, il y a enfin, pour votre interlocuteur, cette désagréable sensation d'avoir été appelé « juste pour passer le temps », lorsque tout d'un coup, l'échange se termine par « Bon voilà je suis garé. Bon ben... je dois te laisser là en fait... Ouais c'est ça... Allez salut hein! ». Sans oublier les problèmes de concentration sur la conversation, dus à l'attention nécessaire pour conduire en toute sécurité.

1 commentaire :

  1. Très bon ! Concept original j'aime beaucoup. J'ai l'honneur de te signifier que tu fais partie de mes blogs favoris !

    RépondreSupprimer