samedi 16 janvier 2010

Courrier de M. Gérard Haïti

Cher service clientèle, depuis plusieurs années, je suis un très bon client et un grand consommateur de produits de crédit auprès de votre institution bancaire. Récemment, la machine s'est emballée. Alors que je continuais à payer mes deux voitures, mon installation cinéma et la cuisine équipée de mon épouse, vous m'avez proposé cette carte qui permet de faire tous ses achats quotidiens, y compris les petits montants, ainsi qu'un emprunt « études » pour le matériel scolaire du petit. Je viens de faire un calcul et je me rends compte que la somme que je rembourse mensuellement est désormais supérieure à mes revenus. Je comprends mieux pourquoi j'ai du mal à terminer les fins de mois. C'est impressionnant! Saviez-vous que je paye chaque jour environ deux euros d'intérêts débiteurs? C'est pratiquement le salaire journalier d'un habitant de Port-au-Prince! Ce n'est plus viable. Aussi est-ce avec un grand soulagement que j'ai appris la nouvelle par la presse ce matin: ma dette va être enfin annulée! Pouvez-vous m'indiquer les démarches à suivre? Y a-t-il un papier à signer? Bien à vous, Gérard Haïti.

1 commentaire :

  1. si les lecteurs ne se bousculent pas pour faire leurs commentaires, c'est qu'il n'y a rien a ajouter; donc c'est parfait;

    RépondreSupprimer