vendredi 22 janvier 2010

Boire ou conduire

Si on oublie Haïti un instant, c’est incroyable ce qui s’est passé dans l’actualité cette semaine en Belgique. Le pays a été touché par deux conflits sociaux majeurs qui touchent directement deux éléments concrets et essentiels de la vie quotidienne du Belge moyen : la bagnole et la chope. Mais comme dit le slogan : "boire ou conduire, il faut choisir". C’est finalement la bière qui l’a emporté. Du côté de Liège, la direction a fait marche arrière, devant des syndicats qui ont su utiliser un argument de masse auprès de l’opinion publique : la soif. A Anvers, par contre, le secteur automobile est terrassé. Seule punition pour les vilains patrons allemands : ils vont devoir appliquer la Loi Renault. Ce qui est toujours difficile à vivre quand on vend des Opel depuis autant d’années. Soyons solidaires avec les milliers de familles qui sont touchées par ce drame. Mais qu’elles se rassurent: boire ou conduire, il faut choisir, mais boire et fumer, ça c’est toujours possible jusqu’en 2012, voire 2014. Stress de crise oblige. A ce propos, du côté de Liège, il y en a un autre qui va aussi devoir bientôt choisir entre différentes activités...

1 commentaire :

  1. Faut envoyer ça dans les journaux... le meilleur éditorial de la journée sur toute la presse...

    RépondreSupprimer