mercredi 9 décembre 2009

Pendant Jésus-Christ



Je viens d'avoir un long questionnement en décorant mon premier sapin de Noël. Que fête-t-on exactement le 25 décembre? Tout le monde me dit qu'on célèbre la naissance de Jésus-Christ. Mais alors que fête-t-on le 1er janvier? Toutes les dates historiques sont suivies de la mention « avant JC » ou « après JC ». Et le messie est le seul à avoir une date de naissance suivie de la mention « pendant JC ». Cela veut dire que sa naissance marque la limite précise entre l'an 1 avant JC et l'an 1 après JC. Il est donc fatalement né le 31 décembre à minuit, mais certainement pas le 25! Autrement dit, tout cela est une vaste connerie. Et si je suis en train de bouffer de l'épine de sapin en 2009 après JC, c'est sur base de cet énorme mensonge! Il doit y avoir une explication logique. A mon avis, il est bien né le 25 décembre, mais le temps que Joseph dessaoule et se rende au service Population pour déclarer la naissance, il faut déjà compter deux jours. Sans parler du fait que la plupart des administrations faisaient surement le pont pour les fêtes. Ca tient la route. Jésus est donc bien né le 25 décembre de l'an 1 avant JC, mais la commune ne l'a encodé que le 31. Bon, il faut que j'arrête d'y penser car je perds la boule.

3 commentaires :

  1. C'est vrai ça... on fête même pas le solstice puisque c'est le 21!!!??? Peut être que c'est une invention pour nous obliger à aller dîner chez papa et mamn sinon, ils ne nous verraient jamais!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé ça sur le net... mais ça fait plus que 13 lignes...

    D’où vient le nom de Noël ? Tout simplement de la désignation dans la liturgie latine de la naissance de Jésus. Les mots utilisés étaient Festum Nativita Domini Nostri Jesu Christi ou, plus simplement Natalis Domini ou Dies Natalis soit "Jour de naissance du Seigneur". De là furent dérivées les expressions populaires pour nommer Noël : en portugais natal; en italien natale; nadal dans le sud de la France puis Noël dans toute la France. L’appellation Christmas est un raccourci de Christ et Mass ("messe").

    Quant à la date, le 25 décembre, elle fut choisie par les premiers empereurs chrétiens de Rome pour détourner et effacer de la mémoire des païens les fêtes appelées Saturnalia, la fête du dieu païen Saturne, dieu des semailles et de la moisson et du monde à l’envers. La fête païenne Natalis Invicti ("naissance du soleil") était célébrée dans la nuit du 24 au 25 décembre. Les fêtes qui se déroulaient pour célébrer la remontée du soleil au solstice d’hiver du 19 au 24 décembre culminaient en une fête orgiaque le 25, jour où l’on célébrait le dieu Mithra. En ce jour, qui était sensé correspondre à la naissance du dieu solaire, l’on fêtait, par le sacrifice d’un taureau, le Sol Invictus ("soleil invaincu"). Et pour en terminer avec les fêtes païennes, le jour de la fête des sigillaires (sceaux ou cachets de terre), les Romains avaient l’habitude d’offrir des cadeaux principalement aux enfants et les maisons étaient décorées de plantes vertes. Ce qui explique les cadeaux de Noël et la tradition du sapin. C’est ainsi que le 25 décembre, fête païenne du "soleil invaincu" fut choisie pour célébrer la naissance de Jésus appelé : "Lumière du Monde" ou "Soleil de Justice".

    Mais, il faut souligner, que ce n’est qu’en 353 que le pape Liberus instaura la Nativité le 25 décembre. Cette fête prit une telle importance dans le monde de la chrétienté qu’elle marqua le début de l’année liturgique catholique. Quant à la période précédant la Noël, l’Avent (c’est à dire : l’avènement), elle ne fut ajoutée au cycle de Noël qu’au 10e siècle et c’est ainsi que le premier dimanche de l’Avent inaugura dès lors la nouvelle année liturgique.

    RépondreSupprimer
  3. Légende: A l'approche des fêtes de Noël et Nouvel An, est-on bien sûr de qu'on va célébrer?

    RépondreSupprimer