mercredi 23 décembre 2009

Let the sunshine in

Voici une autre histoire vraie. Hier, j’ai vu un truc que je n’avais jamais vu auparavant. Ça mérite d’être raconté. Dans une file au feu rouge, le conducteur de la voiture qui me suit a le visage éclairé ! Parmi l’obscurité du matin, au volant d'une grosse berline noire, un conducteur en tenue sombre avec un halo de lumière en pleine face, c’est impressionnant. Un peu comme si je croisais, sur la petite ceinture, Dieu qui va au bureau en Audi A6. Pris de curiosité, je me place à sa hauteur au feu suivant. Rien de mystique dans cette apparition matinale: le conducteur a installé une lampe bronzante sur son rétroviseur central et un spot puissant et aveuglant s’allume dès que la voiture est à l’arrêt. Plus tard, j’ai repensé à cette histoire de changement climatique. Je me suis dit qu’au fond, changer de climat, on le fait tous les jours. Quand il fait chaud en été, l'air conditionné va tellement fort qu'on se croirait au rayon frais de chez Colruyt. En automne, on fait tourner les chaufferettes pour rester en terrasse le plus longtemps possible. Et voilà qu'on bronze en plein hiver, y compris au volant, comme ce type dans son Audi "Sunshine".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire