mercredi 18 novembre 2009

Testé pour vous: la pandémie

Voilà, ça y est. J'ai du me rendre chez un généraliste, en plein période d'épidémie de grippe. Quelle poisse! Symptômes: petites douleurs musculaires, toux sèche, fatigue, et surtout « syndrome de Navarro » (qui consiste à préférer regarder Navarro couché sur un sofa plutôt que se rendre au bureau alors qu'on aime son travail). Pas de doute: je suis malade. Rendez-vous chez le docteur le plus proche. Dans la salle d'attente, quelques habitants du quartier, le teint blafard, toussotant et crachant. Je remonte mon écharpe jusqu'à hauteur du nez. J'aperçois alors un vieux Paris-Match (qui date d'avant la version belge!) parmi d'autres magazines usés. Il doit y avoir une bonne centaine de microbes non répertoriés sur la page « Monica Bellucci intime ». Je mets les mains en poche. Le docteur entre, sourit et me tend la sienne. J'hésite (au bureau, se serrer la main est interdit depuis mi-octobre). Après 10 minutes d'interrogatoire, le verdict tombe: "c'est une infection virale respiratoire, ou quelque chose comme ça. Je vous prescris un sirop et du Dafalgan." A la pharamacie, plus de sirop: "Oui, il en a prescrit beaucoup aujourd'hui! Je vous met quand même le Dafalgan?" Bah tiens, j'en ai plus à la maison...

2 commentaires :

  1. Tous els symptômes sont là... pas de doute, c'est bien la A

    RépondreSupprimer
  2. Pour ce type de problèmes, il reste la solution limaces et sucre au dessus du poëlle! En cette belle mode du bio, c'est très 21ème siècle!
    En plus, ça contribue au solutionnement de la crise, aucune dépense de sécu...

    RépondreSupprimer