jeudi 26 novembre 2009

Rire dans les lieux publics

On ne va pas rigoler aujourd'hui. Ce n'est pas le jour. Je dois m'adapter à la nouvelle interdiction, mais ce n'est pas facile. Quelques politiques français l'ont expérimenté à leurs dépens: une caméra indiscrète et hop, vous devenez le premier raciste de France! J'ai grandi à l'époque où on pouvait encore faire de l'humour sur tout dans les lieux publics. Puis ils ont commencé à légiférer. D'abord à la télévision, où bientôt seule une chute sur une peau de banane sera autorisée, puis dans les salles de spectacle. Et maintenant, grâce à la prolifération de caméras, il n'y a plus que sous l'édredon qu'on peut encore se lâcher un peu et dire des conneries. Ma génération ne connait que deux sortes d'humour: celui qui fait rire et celui qui ne fait pas rire. Cela dépend du contexte et du public. Mais aujourd'hui, l'humour doit être accessible à tous et ne choquer personne. On ne peut pas rire avec la couleur de peau, avec un handicap, avec une minorité, avec les vieux, avec les pauvres, avec la religion... Au fond, si on fait la somme des tabous, voici le profil type du personnage sur lequel on peut encore plaisanter: c'est un homme, jeune, aisé, blanc, occidental, en bonne santé, sans conviction particulière. Moi je veux bien jouer le jeu, mais est-ce que ce type est vraiment drôle?

8 commentaires :

  1. Peut-on rire de tout?
    Oui, mais pas avec tout le monde, disait Maître Desproges!!!

    RépondreSupprimer
  2. Et ça dépend si c'est drôle diasit Geluck

    RépondreSupprimer
  3. Tennstedt Baudouin26 novembre 2009 à 18:56

    Police ! Vos papiers font 14 lignes et demi jeune homme ! Je verbalise ...

    RépondreSupprimer
  4. Je vais certainement être prise en flagrant délire !!

    RépondreSupprimer
  5. Jeune, blanc, occidental, bonne santé ...mais c'est toi!!!

    RépondreSupprimer
  6. Le Petit Journal de Canal+ sait rire de tout, encore, et surtout de n'importe qui.

    RépondreSupprimer
  7. Ouf, blanc, peut être nuancé car personne n'est vraiment blanc, jeune, c'est relatif, occidental, nous le sommes tous, la terre étant ronde,en bonne santé, on trouve toujours pire et aisé, vu que certains n'ont pas les moyens de se payer l'air qu'ils respirent, ça laisse de la marge! L'humour n'est pas mort!

    RépondreSupprimer