jeudi 12 novembre 2009

La crise perd Noël

D’après une étude sur le comportement des consommateurs européens, la crise économique aura un impact sur l’achat des cadeaux de Noël en 2009. En gros, la conclusion générale est la suivante : les cadeaux seront « moins chers, utiles, durables, voire d’occasion ». Ca laisse rêveur ! Je n’ose imaginer à quoi ressembleront les réveillons cette année: « Oh ! Un porte-crayon Jupiler en métal! Merci Bon-Papa ! ». « C’est pour qui l’emballage du Colruyt ? ». Tante Lucie : « C’est une surprise, mais il faut l’ouvrir vite ! ». "Oh, 300 grammes d'américain préparé, j'adore!". Également utile: « Chouette, des piles alcalines AAA! C’est ce que je voulais ! ». Papy : « Pour la taille, tu peux toujours les échanger ! ». Autre découverte de l’étude, les bons d’achat connaîtront un réel succès : « Lalalère ! Moi j’ai reçu un bon Sodexho de 6 euros cinquanteuuuu… Tralalèèèreuuu ! Et je peux le dépenser dans n’importe quel grand magasin ! ». Cela dit, inutile de vous compliquer la vie. Car selon cette enquête, le cadeau rêvé pour 42% des européens, c’est… de l’argent. Ben oui, c’est utile, durable et souvent en seconde main.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire