mardi 17 novembre 2009

Brève histoire des médias

Si on saute l'épisode des cavernes, on peut dire que tout a commencé avec l'imprimerie de Gutenberg au 15ème siècle. Aucun bestseller n'a détrôné la Bible à ce jour. Plus tard, l'électricité a permis la naissance du télégraphe, un support révélé par Lucky Luke, qui inventa par ailleurs la brindille à sucer. Le succès de l'électricité comme média fut éphémère dans l'histoire. Le chanteur Claude François a bien tenté de provoquer son « revival » dans les années septante, mais en vain. Entretemps, l'invention de la radio marqua un réel tournant. On a souvent annoncé sa mort, mais elle reste un des médias les plus courants aujourd'hui. Même la toute puissante télévision a du s'y adapter, et diffuse désormais des émissions radio également, alors que l'inverse ne s'est jamais produit. Certaines régions d'Europe, comme la Wallonie, appliquent toujours une taxe sur la détention d'un poste de radio. Mais le plus gros succès de ces dernières années, c'est le télégramme qui, avec ses 160 caractères pour 10 centimes seulement, est entré dans notre vie quotidienne. L'Internet, par contre, peine à démarrer, notamment à cause de ses tarifs prohibitifs (un Français vient encore de recevoir une facture de 45.000 euros) et la pauvreté de son contenu (exemple: « Fabiola décédée pour la troisième fois »).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire