mardi 13 octobre 2009

2.0 le matin

On parle beaucoup de la révolution du Web 2.0 « participatif », où c‘est la communauté d’utilisateurs qui développe elle-même les services dont elle a besoin. On prétend même que le Web 2.0 préfigure une nouvelle forme d’organisation sociale et économique qui va toucher tous les domaines de la vie quotidienne. Brrr, ça fait peur! J’ai fait le test: j’ai noté mes trois premières activités du matin pour voir si elles sont transposables dans un monde « 2.0 » où tout se fait en commun. D’abord, un jus d‘orange frais. J’imagine mal faire le design d’un presse-agrume à plusieurs. C’est assez basique comme engin: un moteur et deux morceaux de plastique. Ensuite, vider le lave-vaisselle. Là, j’avoue que j’aurais bien aimé avoir un coup de main, mais le reste de la communauté 2.0 est encore au lit! Enfin, petit passage obligé par les W.C., endroit typiquement « 1.0 » où je n’entrevois aucun projet collectif (à part dans quelques milieux très « sélect »). Plus tard, je me retrouve coincé en voiture dans un embouteillage monstre. Parfois, la communauté d’utilisateurs ferait bien de s’abstenir.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire