mercredi 10 octobre 2007

Double file

Lundi prochain, tous les blogs du monde, dans toutes les langues, publieront un article sur le thème de l’environnement. A ce propos, la Chine a beaucoup à nous apprendre sur la mobilité. C’est le seul pays où on a tellement promu la bicyclette qu’on a fini par créer des embouteillages de vélos. Vous avez tous cette image en tête : une centaine de cyclistes qui attendent au feu rouge, en trifouillant dans leur nez et en pressant du pied nerveusement sur le pédalier. Puis ils démarrent tous en même temps en se bousculant et se regardant méchamment. Il ne faut donc pas exagérer avec le vélo ! Voyez ce qui se passe là-bas : las d’être coincés dans les files, les cyclistes chinois optent à présent pour la voiture. Car chez nous, ce qui permet de se faufiler dans un embouteillage de voitures, c’est le vélo. En Chine, c’est l'inverse. Seule une voiture peut se frayer un chemin dans un essaim de cyclistes, qui s’écartent apeurés par le bruit du bolide. Le nombre d'automobiles explose. Les jeunes abandonnent le vélo. Et ce n’est pas Yang Huiyan, 26 ans, élue première fortune chinoise par le magazine Forbes, qui va inverser la tendance.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire