samedi 15 septembre 2007

Tout le monde a gagné

Je me suis levé très tôt ce lundi matin. Dehors il faisait encore noir. En ouvrant la fenêtre, j'ai senti la fraîcheur d'une de ces nuits qui annoncent l'automne. Bruxelles est calme et détendue, encore ensommeillée. Quelques volets se lèvent. Les premières lueurs de la journée sont artificielles. Des néons de cuisine s'allument. Je ne serai pas le seul à prendre mon petit déjeuner. La ville est presque silencieuse. Dehors, une voiture peine à démarrer. Un camion-poubelle glisse dans la rue et les premiers trams sonnent la fin de la récréation. J'ai l'impression qu'une grande semaine commence. Je sens que je peux tout maîtriser. Il y a des jours comme ça, où l'on sait qu'on n'oubliera pas d'éteindre la machine à café en partant. Tout sera parfait. Il n'y aura pas d'embouteillages. Je n'arriverai pas en retard. Je mangerai bien. J'aurai les idées claires.
Il y a juste cette question. Cette question qui me taraude depuis hier soir. Cette question qui ne quittera pas mon esprit tant qu'elle sera sans réponse. Cette question qui va me rester en tête, jusqu'à me rendre distrait et risquer de gâcher cette belle semaine qui commence. Cette question essentielle:
Nicolas Sarkozy sera-t-il présent aux obsèques de Jacques Martin?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire